DOMINICA

canne à sucre La principale ressource de La Dominique est l'agriculture familiale ou semi moderne. L'île s'autosuffit, et exporte un peu vers les îles avoisinantes. Elle produit de la banane, du coco, et un peu de tout ce qui pousse naturellement sous les tropiques, sans culture intensive, sans excès d'engrais, ainsi que de la culture BIO.

L'artisanat local y est très développé et le visiteur ne peut rater une rencontre imprévue avec l'un de ces artistes fabricant fibre par fibre un chapeau ou un panier. Il vous accueille avec son sourire et son " Hi " traditionnel, qui vous propose le plus simplement du monde de l'eau ou un fruit, sans rien demander en retour. Et si cela vous intéresse, il vous propose de " mettre la main à la pâte " pour vous faire toucher et apprécier la matière qu'il manipule avec grâce.

Ressources

Ses hôtels sont confortables et accueillants. On y trouve à se loger à tous les prix : de la suite luxueuse dans un hôtel haut de gamme à la chambre d'hôte sympathique. Le système des Guest House y est très développé.

Le tourisme vert y est très pratiqué, sans risques. A l'inverse des îles voisines, il n'y a pas de serpents venimeux ou autres bestioles dangereuses. Le randonneur n'y risque pas d'être agressé.